Afrique

Explorer Marrakech pour Míriam

Pin
Send
Share
Send


L'été dernier, lors d'une excursion à travers le J'ai marché de RondaIsabel nous a parlé de ses prochains voyages: Italie, Indonésie et Escapade sur le pont de décembre à Marrakech. "Si vous voulez vous inscrire, vous le savez déjà!" Nous pensons: "pourquoi pas?" Nous avons rapidement cherché des vols aussi économiques que possible vers Marrakech, que nous avions embauchés sur le site Web de Destinia, et avions immédiatement réservé pour pouvoir coïncider dans le même Riad. Décembre était encore loin, mais alors que nous enquêtions sur notre destin, nous nous sommes sentis plus comme le moment est arrivé.

Et finalement Décembre est arrivé. Après avoir frappé un impressionnant petit matin pour aller à l'aéroport de Reus, d'où notre avion est parti à 7 heures du matin, nous sommes arrivés rapidement à 8h30 à l'aéroport de Marrakech-Menara. Là nous nous attendions à la personne qui nous emmènerait à notre logement, le Riad Miski. Sur le chemin, nous avons vu comment le conducteur faisait avancer des voitures, des motos et des vélos. J'ai été surpris de voir à quel point le trafic était chaotique, mais Isabel m'a dit: «dans L'Egypte c'est pire!"". Nous sommes immédiatement entrés dans la médina et avons eu une hallucination lorsque nous avons vu comment une fourgonnette à sept places pouvait traverser des ruelles pleines de monde, de motos et de vélos.

En arrivant à riad, le propriétaire nous a accueillis et nous a invités à monter sur la terrasse pour prendre un thé à la menthe. Après le petit matin et après avoir passé plus de six heures en danse, nous avons apprécié le détail. Christine, qui est le nom du propriétaire de riadIl nous a donné une carte de la ville et a indiqué les endroits les plus intéressants à visiter et a également indiqué le café et le restaurant à manger. En outre, il nous a donné des conseils sur les prix, ce qui est intéressant pour le marchandage. J'étais enthousiasmé par le tatouage au henné sur ma main, mais j'avais lu que l'on utilisait parfois du henné noir (au lieu du naturel) contenant des ingrédients chimiques pouvant causer de très mauvaises réactions cutanées. En outre, il m'a dit que la plupart des tatouages ​​qui font les touristes n'ont pas les dessins berbères authentiques. Les bons tatoueurs, a-t-il dit, sont des femmes qui font peur et vous emmènent, je ne sais pas où… et là, j'en ai eu envie. Ma joie dans un puits!

Quoi qu'il en soit ... comme il était juste après 9 heures et que nous avions pris notre petit déjeuner pendant plus de trois heures, nous sommes allés prendre un autre petit-déjeuner à une heure plus normale. Christine a recommandé le Café des Épices, qui a une terrasse avec une belle vue panoramique sur la médina. C'est un endroit plein de touristes, mais l'emplacement est très bon. Ils servent le petit déjeuner et des sandwichs, principalement.

Après le goûter et la visite de la terrasse de café, nous nous dirigeons vers le souk, prêt à se perdre. Il y avait des magasins fermés et nous n'avons pas trouvé trop de monde. Cela montrait un peu que c'était le jour de prière et que les touristes n'étaient pas encore arrivés en masse. Les vendeurs ont immédiatement reconnu d’où nous venons et, bien qu’ils nous aient peu invités à entrer et à regarder, ils n’ont pas été trop lourds non plus. Finalement, nous avons trouvé la sortie du souk et nous sommes arrivés au Mosquée Ben Youssef. La mosquée elle-même ne peut pas être visitée (si vous n'êtes pas musulman, bien sûr), mais vous avez la possibilité de voir la madrasa (école coranique) attachée. En fait, vous pouvez acheter un billet pour visiter la madrassa, avec le Musée de Marrakech et le Koubba Ba'Adiyn, ce que nous avons finalement fait.

Le musée de Marrakech est situé dans le Palais Dar Menebhi et la vérité est que nous regardons plus le palais que les expositions d'art moderne qui y ont été exposées. Ensuite, nous sommes allés voir la médersa Ben Youssef, que nous avons trouvée vraiment spectaculaire pour la décoration en cèdre et en stuc filigrane. Nous étions abasourdis en essayant de photographier chaque détail de la décoration! Personnellement, j'ai adoré me perdre un peu à cause des petites pièces et des cours secondaires ... En partant, nous avons visité au passage le Koubba Ba'Adiyn, un mausolée en forme de dôme en ruine. Peut-être n’aurions-nous pas dû le laisser pour la fin, car après avoir visité la madrassa, nous n’avions pas été aussi impressionnés.

À l'heure du déjeuner, nous avons choisi l'un des sites recommandés par Christine: La Terrace des Épices, qui en est la version Restaurant Café des Épices. Le restaurant est sur la terrasse, comme son nom l'indique, et offre une belle vue sur le souk. La pitié est que nous ne pouvions pas beaucoup profiter de la vue, car nous devions nous protéger du vent plutôt froid qui soufflait. Nous avons mangé au menu: une première salade de tomates, du poivron et du concombre assaisonnés d'épices, et deuxièmement, un tajine de poulet au citron avec des olives (tous très savoureux!).

Pin
Send
Share
Send