Afrique

Désert blanc et l'oasis de Bahariya

Pin
Send
Share
Send


J'étais à l'intérieur de mon sac de couchage en train de reprendre conscience lorsque j'ai entendu le grondement d'un chameau. ¿Camel? Mais si nous étions au milieu de rien de plus absolu! À ce moment, je me suis réveillé soudainement et j'ai vu qu'il faisait déjà jour. Je levai les yeux rapidement, craignant d'avoir raté le lever du soleil. Mais non, il ne restait que quelques minutes pour le spectacle. Voir le lever du soleil dans le désert blanc est l’une des plus belles choses au monde, presque plus que de voir toutes les étoiles la nuit. J'ai quitté le sac de couchage et, seul, je me suis préparé à profiter du moment.

Lever du soleil dans le désert blanc

Une heure plus tard, Imat nous a préparé le petit déjeuner (pain, fromage et génoise), nous avons ramassé le camp et sommes partis. Nous visitons calmement le désert blanc. Les plus curieux sont les formes que les pierres adoptent et alors que nous observions des formes imaginaires, nous sommes arrivés à l'un des points les plus célèbres du désert: la pierre qui ressemble à un arbre et à un oiseau. Bien que le calcaire soit très fragile et puisse être facilement brisé, les gens ne le respectent pas, ne le touchent pas et ne le grimpent pas.

Image d'un autre camp à proximité

De quelles formes s'agit-il? Un lapin?

Après les formes du désert blanc, nous avons quitté le parc naturel et sommes allés à la montagne de cristal, qui est une petite colline formée de pierres de quartz. Nous continuons notre route jusqu’à un bar qui se trouvait dans l’un des villages oasis. Nous nous sommes mis d'accord avec une famille portugaise qui était accompagnée d'un guide lors d'un voyage organisé et qui avait visité toutes les oasis et curieusement cette nuit-là, ils dormiraient dans le même hôtel que nous. Le guide, Mahmoud, qui parlait parfaitement espagnol, était très vivant et sympathique. Peu de temps après avoir quitté le bar, Imat nous a emmenés dans une source thermale au milieu du désert. Il y avait un groupe d'Allemands qui se lavaient (avec du savon) et nous ont dit si nous voulions entrer. Pour moi, la vérité est que je n'avais pas envie de rester en maillot de bain et de faire le spectacle (Bahariya est un quartier très traditionnel et surtout un pays d'hommes), ce n'est pas qu'ils allaient me dire quoi que ce soit, mais j'ai préféré respecter les coutumes. De plus, j’ai préféré prendre une douche tranquille à l’hôtel et il ne me semblait pas bon, ni écologique, de mettre du savon dans une fontaine pouvant éventuellement servir à irriguer les cultures ou à donner à boire à des personnes ou à des animaux.

Source d'eau. Étant allemand, j'ai été surpris qu'ils se lavent avec du savon,
mais j'imagine que pour eux cela aurait pu être plus de deux jours sans douche que l'écologie

Comme Imat a compris que nous n'allions pas nous baigner, il nous a dit que nous pouvions entrer dans un bar à côté de lui où des tapis étaient posés et un caniveau avec de l'eau s'écoulant de la fontaine. Cela me semblait plus correct et je mets les pieds dans l'eau en buvant un jus de fruits frais.

Désert noir

Et avant de rentrer à Bawiti, nous sommes sortis de la voiture pour traverser le désert noir et profiter du dépaysement. Puis, une fois arrivés à l'hôtel, Peter est venu nous rencontrer et je lui ai dit que je me sentais très mal de ne pas avoir fait toutes les oasis (à cause de problèmes de quadrillage des jours avec la croisière). Nous parlions et planifions comment un itinéraire complet pourrait être et le plan, que nous ne ferons pas pour le moment, avait l'air très bon. Ci-dessous, je détaillerai au cas où vous seriez intéressé. Nous sommes allés prendre une douche et avons mangé avant d'aller visiter l'oasis et ses antiquités.

Le gardien du temple d’Alexandre le Grand nous montre les restes qui étaient là.

Bien que Bawiti soit une petite ville, il y a plusieurs antiquités que nous ne voulions pas manquer lorsque nous y étions. Les plus célèbres sont les momies dorées, découvertes par un âne en 1996 (un de nos guides a expliqué que la moitié des vestiges archéologiques ont été découverts par des ânes). Dix momies sont exposées dans plus qu’un musée qui ressemble à un entrepôt. Les momies n'étaient pas très embaumées, alors on pense que cela a été fait à la fin de la période de momification. Il n'y a pas de photos car les gardes ne vous laisseraient pas faire, mais comme sur Internet vous trouvez tout, ici vous pouvez voir un photo Ensuite, nous sommes allés visiter deux tombes à proximité: la tombe de Zed-Amun-ef-ankh et la tombe de Bannentiu. Deux petites tombes qui ont servi d'introduction au sujet.

Pin
Send
Share
Send