Europe

Jour 3: Cordoue et Madrid par Míriam

Pin
Send
Share
Send


Jeudi, nous nous sommes réveillés sous la pluie lors de notre dernière matinée à Madrid. Le moment idéal pour aller manger des churros au chocolat chaud à la chocolaterie San Ginés (un autre endroit que nous avons découvert grâce à Isabel). Nous sommes arrivés à neuf heures et quart, mais ils nous ont dit qu'ils n'ouvraient pas avant minuit et demi. Nous avons donc fait une petite promenade dans les environs sous un parasol. Dans les rues près de la chocolaterie, nous avons été surpris de voir quelques magasins vendant des objets religieux, tels que des administrateurs en argent et des robes d’évêque. De retour à la chocolaterie, nous entrons et commandons directement du chocolat avec des churros. Comme ils étaient bons! Encore une fois, j’ai aimé découvrir un lieu à Madrid doté d’un cœur et d’une histoire intéressante (la référence à Valle-Inclán est inévitable!).

Churros au chocolat du chocolat San Ginés

En partant, il pleuvait toujours. Avec un meilleur temps, nous serions allés nous promener rue Preciados, mais en voyant le panorama, nous sommes allés directement à la FNAC et nous avons été divertis pendant un moment ... À onze heures et demie, nous sommes rentrés à l'hôtel chercher nos bagages, car à midi nous sommes partis Train jusqu'à Córdoba. En passant, je n'ai rien mentionné à propos de l'hôtel, Eden Neptune, dont nous étions assez satisfaits de l'emplacement, du prix et du confort. Nous avons trouvé tous les hôtels sur le voyage via Tripadvisor et la vérité est que nous avons été très satisfaits!

Patio Hotel San Miguel à Cordoue

À midi, nous sommes partis ponctuellement de la Puerta de Atocha. C'était curieux que, malgré l'achat de deux billets en classe économique, deux sièges nous aient été attribués de préférence. Sur le chemin de Cordoue, je priais intérieurement pour que le temps s'améliore. C'était nuageux et, à l'approche de notre destination, nous avons vu les champs inondés par les récentes pluies torrentielles. Nous étions arrivés à Cordoue à deux heures moins le quart et la première chose que nous avons faite a été d'aller à l'office du tourisme. Nous voulions avant tout demander des visites à Medina Azahara et ils nous ont informés qu’il existe des bus quotidiens qui partent du centre-ville. Du mardi au vendredi (lundi est fermé), deux bus partent, le samedi il y en a trois et le dimanche, deux. Au fait, on nous avait dit que si nous achetions des billets pour le premier bus, nous devions y retourner. Quoi qu'il en soit, les perspectives météorologiques n'étaient pas trop bonnes pour pouvoir faire l'excursion.

Marcher dans le quartier juif.

Pour arriver à l'hôtel, nous avons pris un taxi, avec une telle malchance que nous avons eu un embouteillage dans le centre-ville. L'hôtel San Miguel, où nous avons séjourné, possède une belle cour intérieure. Dommage que nous ne puissions pas en profiter à cause de la pluie! À l'heure du déjeuner, nous avons demandé conseil à la réceptionniste, qui nous a gentiment recommandé deux tavernes à proximité de l'hôtel. Finalement, nous avons opté pour la taverne Góngora, où nous avons pu déguster de bonnes tapas: salmorejo (quelle belle découverte!), Jambon ibérique, anchois, boulettes de viande et queue de bœuf (très tendre!). Et heureusement, nous demandons des demi-portions, car nous venons d’être très complets!

Pin
Send
Share
Send